« Le but de ma vie est de se connaître soi-même « Gandhi

Posted in: Articles Santé- Déc 03, 2014 Pas de commentaires

L’objectif du yoga est de découvrir l’essence de la personnalité et de parvenir à une expansion de la conscience en unissant conscience individuelle et conscience infinie.

Patanjali, auteur des Yoga Sutra, traité sur le yoga, a conçu les 8 branches du yoga : Yama, Niyama, Asana, Pranayama, Pratyahara, Dharana, Dhyana, et Samadhi.

La 2ème branche du yoga, le Niyama concerne les règles du comportement personnel, qualités qui vont éclore et se manifester chez toute personne en croissance et en évolution (pureté, contentement, discipline, exploration et étude de soi).

Cet article portera sur un de ces aspects : l’étude de soi, encore appelé Svadhyaya, qui a pour but la compréhension de soi et ultimement la transformation. Bien que définit comme l’étude de la littérature spirituelle, l’étude de soi implique à la base de regarder en soi, d’étudier son comportement, d’examiner ses émotions et ses pensées.

Svadhyaya, asanas et dessin

Lors de la pratique du yoga , cet engagement à être à l’écoute de soi se manifeste lors de la réalisation des asanas ( postures) et dans les méditations. Une façon optimale de cultiver cette présence à soi est de combiner le dessin au yoga.

Issu d’une démarche à la fois art-thérapeutique et spirituelle, il s’agit tout simplement de traduire les sensations, les ressentis en langage visuel par le biais de formes, lignes et couleurs (appelé communément la pré-image) ; la combinaison des deux, posture et expression picturale va permettre de cultiver la conscience de ce qui se passe à l’intérieur de soi lors des pratiques. Ceci aide à se calmer et à apporter plus d’insight tout en étant très aidant quand on a de la difficulté à focuser ou tout simplement à rester assis.

Ce type de démarche permet donc d’être intimement témoin de ce qui se vit à l’intérieur et de pouvoir le refléter en projetant sur le papier le vécu instant après instant.

Grâce au dessin (pré-image), les sensations sont dès lors plus clairement identifiées et on passe ainsi du concret au symbolique.

Globalement, les habiletés à percevoir seront améliorées de même que la conscience de ce qui se passe dans le corps et l’esprit.

Essayez ceci lorsque vous pratiquez le yoga chez vous… 

Utilisez pour cela la figure en méditation jointe au bas de l’article et ayez près de vous quelques crayons de couleur ou des crayons feutres.

Après chaque posture, scannez votre corps et votre esprit pour y déceler les sensations ; quand vous en identifiez une, passez quelques respirations à l’observer : si c’était une couleur, quelle serait-elle ? Quelle forme, texture, qualité aurait – elle  (molle, dure, froide, chaude etc…)?

Prenez ensuite vos crayons et marquez sur la figure la sensation en miroir : ex : épaule droite sur vous, sera côté droit sur silhouette en papier.

Veillez à être spécifique : forme ou ligne ? petite marque ou grosse tache ? claire ou foncé ? Comment exprimez-vous la température, la raideur, le relâchement ?

Svadhyaya et journal

A un autre niveau mais toujours dans la perspective yogique, tenir un journal est aussi une excellente façon de pratiquer l’étude de soi, Svadhyaya .

Tenir un journal est l’une des pratiques les plus connues et les plus anciennes d’analyse et d’expression de soi qui comporte de nombreux bienfaits. Outre le fait de pouvoir vous y épancher pour ventiler et soulager le stress, il s’agit d’un moyen efficace pour la résolution de problèmes ; la recherche suggère que tenir un journal contribue à l’amélioration de la santé physique et mentale.

En examinant vos pensées et vos sentiments, vous gagnez une meilleure compréhension de vos attitudes, comportements et émotions.

Écrire est ainsi une façon qui, en favorisant Svadhyaya, l’étude de soi, permettra de déboucher sur une meilleure compréhension de soi et contribuera à la transformation intérieure .

Fini les ruminations stériles, à vos tapis et à vos crayons !

 

FullSizeRender

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Sophie Terrasse, professeur de yoga et art-thérapeute. www.instituttournesol.ca

 

 

No Responses to “« Le but de ma vie est de se connaître soi-même « Gandhi”

Leave a Reply